Une ville exemplaire en matière de gestion des déchets et d’économie circulaire

Constat :

Sur la question des déchets, Vincennes n’est clairement pas à la hauteur : pas de poubelles de tri dans l’espace public, pas de solution de collecte de bio déchets centralisée, des poubelles qui débordent, des déchets qui s’envolent, des mégots partout et le degré zéro de l’économie circulaire… La ville ne peut se retrancher plus longtemps derrière le transfert partiel de compétences vers le territoire pour se complaire dans l’inaction.

 Quelques chiffres :

Tout bien ou emballage produit contribue au réchauffement climatique et est générateur de déchets. A l’échelle mondiale, 62% des émissions de gaz à effet de serre sont rejetées lors de l’extraction, du traitement et de la fabrication de biens et pourtant seul 9% des 92,8 milliards de tonnes de minéraux, de combustibles fossiles, de métaux et de biomasse qui entrent dans l’économie sont réutilisés chaque année.

Notre objectif :

La municipalité peut et doit à son niveau faire preuve de volontarisme en la matière afin de réduire, réutiliser ou valoriser au maximum l’ensemble des déchets produits sur la commune par l’ensemble de ses acteurs. Municipalité, particuliers, entreprises, nous sommes tous concernés et tous nous pouvons agir en amont en adaptant nos comportements pour faire de Vincennes une ville zéro déchet à l’avant-garde de l’économie circulaire !

 

Nos leviers d’action :

Une mairie exemplaire avec un objectif zéro déchet !

Dès le début de la mandature, nous lancerons un audit pour mesurer l’ensemble des déchets produits par les activités de la mairie afin d’identifier toutes les sources de réduction possibles et mettrons en œuvre un plan pluriannuel :

  • En formant les personnels de la mairie à l’économie circulaire.
  • En remettant à plat la politique achat de la ville (règle de gestion imposant l’achat de produits labellisés « Ecolabel » et la certification ISO-14001 des entreprises partenaires) et prenant en compte le bilan environnemental global.
  • En menant une chasse au plastique systématique et en supprimant les emballages et suremballages.
  • En privilégiant le bois et les matériaux durables pour tous les nouveaux équipements de la ville.
  • En luttant contre le gaspillage alimentaire.

 

Un grand plan propreté pour Vincennes

Poubelles de rue qui débordent, déchets qui s’envolent, mégots omniprésents, quel exemple pour les jeunes générations ! Pour rétablir la propreté à Vincennes, nous mettrons en œuvre un plan propreté qui passera par :

  • L’augmentation du nombre de poubelles là où cela est nécessaire en ciblant en particulier les parcs de la ville et les aires de jeux pour enfants.
  • L’adaptation des rythmes de collecte en fonction des besoins réels.
  • La généralisation sur l’ensemble du territoire des poubelles de tri dans l’espace public.
  • La lutte contre les mégots dont la persistance dans l’environnement est une véritable plaie : généralisation des cendriers dans l’espace public (sur les lampadaires et non uniquement sur les poubelles), obligation pour les cafetiers de fournir un cendrier sur chaque table, obligation pour les entreprises de prévoir un cendrier collectif pour le personnel et/ou les clients.
  • L’adoption de mesures de sensibilisation pour tous les publics.
  • La révision complète des lieux, dates et heures d’accès aux déchetteries mobiles pour être plus en phase avec les besoins réels des Vincennois (actuellement aucune collecte le week-end pour les quartiers est !).

 

La création d’une véritable ressourcerie

Afin d’accompagner l’ensemble des Vincennois dans la démarche de l’économie circulaire, nous créerons une véritable ressourcerie à Vincennes dont les missions engloberont :

  • La récupération, la réparation et la revente d’objets, pour leur donner une deuxième vie.
  • L’organisation d’ateliers de formation et de sensibilisation, pour valoriser et transmettre les savoir-faire, en particulier ceux de nos ainés.
  • Le partage d’outils et de bonnes pratiques pour limiter notre impact carbone.

 

Le tri à la source et la valorisation des biodéchets

De nombreux gisements de biodéchets demeurent inexploités à l’échelle de la ville alors qu’une fois collectés ils peuvent devenir une source de production d’énergie renouvelable. En lien avec le territoire, nous œuvrerons donc à la mise en place systématique de la collecte et de la valorisation des biodéchets :

  • Le compostage collectif en pied d’immeuble sera encouragé (mise à disposition de broyat et de broyeurs de végétaux) ; nous installerons des bacs de collecte en divers endroits de la ville pour offrir à chaque habitant une solution de tri pour les déchets organiques.
  • Une collecte de l’ensemble des bio-déchets produits par les espaces verts de la ville, la restauration collective, les commerçants et les entreprises vincennoises sera systématisée.
  • L’ensemble des bio-déchets collectés fera ensuite l’objet d’une valorisation par compostage et/ou méthanisation (production de biogaz).

 

Vers une tarification incitative pour la collecte et le traitement des déchets

En lien avec le territoire, nous étudierons la possibilité de mettre en place une redevance incitative pour la collecte des déchets. 

Il est en effet plus efficace de responsabiliser les ménages pour encourager des pratiques plus vertueuses en matière de réduction et de tris des déchets : le tri des emballages légers augmente de 30% et les ordures ménagères diminuent de -20 à -50%. En habitat collectif, différentes solutions techniques sont envisageables pour rendre possible une tarification incitative (dispositif d’apports volontaires avec des technologies de comptabilisation et d’identification de l’habitant ; bacs collectifs équipés de puces…).

 

L’accompagnement des commerçants et entreprises vincennois

Parce qu’à l’échelle de la commune les déchets produits par les commerçants et les entreprises constituent un gisement important, nous les accompagnerons sur la voie du zéro-déchet :

  • En améliorant et généralisant la charte zéro déchet.
  • En améliorant le respect des réglementations applicables en matière de tri et de déchets.
  • En encadrant les manifestations sur le territoire de la commune et en bannissant l’usage du plastique et de tout ce qui est susceptible de présenter un risque de pollution de l’environnement (confettis, paillettes etc…).
  • En travaillant avec les commerçants pour diminuer les emballages à la source, en particulier les plastiques.
  • En favorisant l’implantation de commerces zéro emballage et de vente en vrac pour que les Vincennois puissent plus facilement s’engager dans la démarche zéro-déchet.

%d blogueurs aiment cette page :