Une relation élus-citoyens renouvelée, pour une gouvernance partagée, transparente et démocratique.

Constat :

La ville de Vincennes est gérée depuis 20 ans par une équipe très peu renouvelée, au fonctionnement opaque et avec une volonté de contrôle sans véritable participation citoyenne ni de l’opposition. On peut citer pêle-mêle : des relations avec les habitants sur le mode de la simple information ; des pseudo consultations, par exemple sur la semaine scolaire de 4 jours ; l’absence de conseil de quartier et l’impossibilité pour les habitants de nationalité étrangère de participer à la vie de la cité ; un journal sans réel débat et avec deux petites pages réservées à l’opposition ; un conseil municipal « verrouillé » ; une grande difficulté à trouver des données publiques sur la ville…

Notre objectif :

Pour un lien citoyens-élus rénové, pour que les citoyens puissent s’impliquer dans les choix impactant leur vie plus souvent qu’à travers les seules élections, nous proposons de renforcer la démocratie participative. Il s’agit d’aller bien au-delà de l’organisation de consultations citoyennes. Notre proposition vise à faciliter les initiatives citoyennes, en offrant aux habitants la possibilité de connaître, contrôler, proposer, décider et mettre en œuvre des actions publiques. Il s’agit aussi d’impliquer tous les habitants, y compris les jeunes et les citoyens de nationalité étrangère.

 

Nos leviers d’action :

Un budget participatif ouvert à tous les citoyens vincennois âgés de plus de 11 ans

De nombreuses villes, de couleurs politiques différentes, proposent un budget participatif, levier majeur de démocratie et d’implication citoyenne. Les habitants peuvent ainsi soumettre choisir et décider directement certaines actions les concernant :

  • Sur la durée du mandat, le budget participatif portera sur des projets d’intérêts généraux à hauteur de 10 millions d’euros sur 6 ans, dont une partie sera dirigée vers chacun des quartiers de la ville.
  • L’ensemble des habitants de plus de 11 ans, quelle que soit leur nationalité, pourra proposer des projets.
  • Après vérification par les services techniques de la faisabilité, et de l’absence de conflit avec la politique de transition écologique, les projets seront soumis au vote des Vincennois.

 

Des jurys citoyens pour analyser et décider sur certains enjeux complexes

Nous miserons sur l‘intelligence collective et la collaboration en mettant en place des jurys citoyens qui participeront à la codécision sur des sujets les impliquant directement :

  • Ces assemblées temporaires seront formées de 20 citoyennes et citoyens tirés au sort sur les listes électorales.
  • Pour représenter tous les habitants de Vincennes, y compris ceux non-inscrits sur les listes électorales, un appel à volontariat sera effectué pour compléter le jury.
  • Le jury sera consulté sur des questions qui méritent une analyse approfondie et impliquent directement les citoyens, par exemple la cité industrielle, les rythmes scolaires ou le transfert du cinéma.
  • Afin d’assurer un avis éclairé, les jurys seront formés et informés par tous moyens sur le sujet traité. La procédure (conférences, débats, entretiens) sera publique.
  • La mise en œuvre des décisions prises sera co-construite avec le conseil municipal.

 

Des conseils de quartier pour faciliter l’information, la consultation et la concertation des habitants et acteurs de la vie de quartier

Nous créerons de vrais conseils de quartier, lieux d’information, de débat et de proposition sur la politique de la Ville, dans la lignée des 1500 conseils existant déjà en France et qui regroupent conseillers municipaux, représentants d’associations, commerçants, habitants.

  • Les relations avec la mairie seront assurées par des conseillers référents par quartier.
  • Le conseil de quartier pourra demander l’inscription d’une question à l’ordre du jour du conseil municipal.
  • Il sera impliqué dans l’animation et la gestion des budgets participatifs.

 

Une plateforme « civic tech » pour des données ouvertes et une participation citoyenne

Parce que chaque citoyen a le droit à une information claire et transparente, un portail de l’information municipal sera créé, dans une logique de gouvernance ouverte, pour inciter au contrôle et à la participation citoyenne.

  • Il permettra de diffuser sous la forme de données ouvertes de nombreuses informations relatives à la commune : délibérations du conseil municipal, budget détaillé…
  • Il regroupera également les informations sur la commune produites par différents acteurs publics ou associatifs : INSEE, Airparif, Bruitparif, Institut Paris Région…
  • Il sera aussi utilisé comme plateforme d’expression de volontés d’initiatives citoyennes, permettant la mise en relation des citoyens concernés par des sujets proches.
  • Il hébergera les bases de données sur les balises numériques présentes dans l’espace public pour décrire l’accessibilité du territoire nécessaires aux nouvelles applications pour les personnes handicapées.

 

Une maison citoyenne, lieu de rencontre et incubateur d’idées

Parce que la démocratie se nourrit de contacts humains, de relations interpersonnelles pas uniquement numériques, un lieu de rencontre, d’échange, ouvert à tous, sera créé.

  • Ce lieu sera un facilitateur d’idées et d’initiatives citoyennes.
  • Il sera conçu comme un tiers-lieu, à la fois café, espace de coworking, espace d’aide à l’accès au numérique, salle de réunion citoyenne…
  • Il sera aussi une «maison de la transition écologique».

 

Une information municipale enrichie, accessible à tous et un conseil municipal laissant place au débat

Parce qu’une vraie démocratie se construit dans le débat contradictoire et dans la transparence…

  • Nous augmenterons la place allouée aux tribunes de l’opposition dans le mensuel « Vincennes Info » et organiserons une double-page ‘débat’ où les avis contradictoires pourront s’exprimer.
  • Nous rendrons le site internet de la ville accessible aux mal-voyants et nous développerons les documents municipaux en « Facile à lire et à comprendre ».
  • Le règlement intérieur du conseil municipal permettra à l’opposition de faire une proposition portée à l’ordre du jour et soumise au vote.
  • Nous garantirons plus de transparence dans tous les organismes municipaux et para-municipaux (Société d’économie mixte Vincem, HLM, CCAS…) en associant systématiquement des citoyens et des membres de l’opposition à leur gestion.

 

Un service municipal dédié à la gestion des dispositifs de citoyens

Pour faire vivre la démocratie locale, une implication des élus et des services sont nécessaires. 

  • Un adjoint délégué à la démocratie locale et à la vie des quartiers, avec un adjoint référent par quartier.
  • Un service de trois médiateurs à la démocratie locale et la citoyenneté sera mis en place.

 

Un maire-adjoint à la transition écologique sera en charge de s’assurer de la cohérence de la politique générale de la ville et des projets citoyens

Afin d’apporter un regard transverse écologique sur toutes les actions de la mairie, afin de garantir que les décisions prises soient cohérentes entre elles et ne soient pas uniquement guidées par des contraintes de court-terme :

  • Nous désignerons un premier adjoint à la transition énergétique.
  • Celui-ci sera assisté par des services techniques et un directeur général des services adjoints qui piloteront la transition.
  • Ils organiseront un audit carbone de la ville qui permettra d’identifier les mesures pertinentes et, renouvelé tous les 3 ans, un suivi des actions. Ils s’assureront de la cohérence de l’ensemble des actions menées par la ville.

 

Plus de démocratie territoriale

Un nombre croissant de compétences sont à présent gérées et administrées au niveau des intercommunalités dont Vincennes fait partie : Territoire « Paris Est Marne et Bois » ou Métropole du Grand Paris (MGP).

  • Nous organiserons un débat annuel, ouvert à tous, sur le rapport d’activité du Président du Territoire et les conseillers territoriaux feront des comptes rendus réguliers sur leurs activités.
  • Nous ajouterons dans le journal « Vincennes Info » un espace dédié à l’information sur l’action du Territoire « Paris Est Marne et Bois ».
  • Des réunions thématiques réunissant régulièrement les élus intercommunaux et communaux seront organisées afin d’identifier et de porter des projets communs ou en coopération.
%d blogueurs aiment cette page :